S’abonner

[OBLIG.] Déclarer les intérêts des placements mobiliers reçus

Les produits de placement à revenu fixe sont imposés au barème progressif de l’impôt sur le revenu après application préalable, sauf cas de dispense, d’un prélèvement forfaitaire obligatoire non libératoire qui est effectué lors du versement de ces revenus. En contrepartie, un crédit d’impôt égal au montant de ce prélèvement s’impute sur le montant de l’impôt dû.

Les intérêts de vos placements mobiliers doivent être déclarés lors de votre déclaration de revenu (déclaration 2042) dans les cases suivantes :

Case 2TR - Indiquer le montant des intérêts bruts (arrondi sans décimale, voir votre IFU)
Case 2BH - Indiquer à nouveau les intérêts bruts (ils ont déjà été soumis aux prélèvements sociaux)
Case 2CK - Saisir le montant inscrit dans votre IFU dans la case « Crédit d’impôt », qui correspond aux 24% d'acompte sur l’impôt sur le revenu qui ont été prélevés à la source (sauf cas de dispense)

D_claration_interets.png

Option pour l’imposition à 24% :

Si le montant des intérêts et autres produits de placement à revenu fixe perçu en 2016 n’excède pas 2000€, vous pouvez opter pour l’imposition de ces revenus à un taux forfaitaire de 24 % au lieu d’une imposition au barème progressif.

Pour formuler cette option, vous devez alors indiquer le montant des intérêts en case 2FA (au lieu de la case 2TR) et en case 2CG car le prélèvement forfaitaire libératoire n'ouvre pas droit à la déductibilité de la CSG. Il faudra également renseigner la case 2CK en saisissant le montant inscrit dans votre IFU dans la case « Crédit d’impôt ».

 

Source et compléments : Notice générale pour remplir la déclaration n° 2042, BOFIP - Imposition sur option à un taux forfaitaire de 24 %, Impots.Gouv - Revenus Mobiliers

______________________________________________________________________________

 Le présent article n'est qu'un outil indicatif. Il ne peut être utilisé en substitution des textes officiels et à jour. Les déclarations auprès de l’administration fiscale s’opèrent à partir d’une vision d’ensemble du patrimoine du contribuable. Tous les investissements doivent être énumérés (pas seulement ceux effectués chez WISEED). WISEED n’est pas responsable d’une éventuelle incompréhension de la part de l’investisseur concernant les informations qui précèdent. La déclaration des revenus, auprès de l'administration fiscale, dépend de la situation patrimoniale de chaque souscripteur. WiSEED, n'étant pas organisme de Conseil Fiscal, vous recommande de faire appel aux institutions compétentes sur ces problématiques.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 2 sur 2
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

0 Commentaires

Cet article n'accepte pas de commentaires.