S’abonner

[STARTUP] A propos de la valorisation de la startup

L'évaluation de la valorisation ne constitue pas une étude financière dans la phase d’intervention de WiSEED. Elle a pour but que de donner une valeur au projet, sur la base des hypothèses de chiffre d'affaires et de charges au regard des anticipations de part de marché de la société. Nous vous invitons à lire l'article de blog rédigé à ce sujet par notre responsable suivi des participations Jérémy Prats.

Parmi les nombreuses méthodes existantes, compte tenu des cibles étudiées, et en l’absence de données historiques, seules sont applicables les méthodes liées aux flux et aux comparables et parmi elles, WiSEED pourra utiliser DCF et multiples.

L’actualisation des cash-flows futurs se heurte, pour l’évaluation des sociétés en amorçage, au manque de fiabilité des prévisions de chiffre d’affaires et de rentabilité. WiSEED pondère les résultats pressentis jusqu’à 50% et vise une rémunération minimale (TRI) pour les investisseurs de 15%, dans son scénario dit « nominal ».

Pour chaque secteur d’activité, l’évaluation sera adaptée (notamment pour le domaine de la santé) en regard des risques pris à ces stades mais aussi de la capacité d’intervention de WiSEED. De façon pragmatique, l’échelle naturelle de prise de participation se situe entre 5% et 20%. Ainsi, pour 100 000 €, avec cette fourchette, on se place de facto entre 400 k€ et 2 M€.

La valorisation n’étant qu’un élément de négociation, toute intervention sera également appréciée en regard de l’acceptation par le dirigeant des exigences objets du pacte d’associés.

Découvrir les startup <

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

0 Commentaires

Cet article n'accepte pas de commentaires.